et encore

Au début étaient les mécaniciens, de Jean-Claude Pitra « Le terrain d'atterrissage d'Ouani avec sa piste 10 longue de 1 200 mètres, ouverte au DC-3 comme au DC-4, présentait une particularité à bien prendre en compte avant de se poser : la piste était un cul-de-sac ! En bout du QFU 10, se trouve le massif du Djadjana ! Autant dire qu’une fois prise la décision d'atterrir, il n'était plus question de remettre les gaz sans risquer de se trouver en conflit avec le relief ! » Paru aux Éditions JPO ...
Plus